Appelez-moi…

L’endroit où je me trouvais est un peu flou. La raison aussi. En tout cas j’étais dans une grande pièce et à quelques mètres de moi il y avait Marine Le Pen, assise derrière un bureau. J’ai commencé à parler d’elle avec quelqu’un en face de moi, assis également derrière un bureau. Elle nous écoutait. Elle m’a alors interrompue et elle m’a dit qu’il fallait que je l’appelle Georges.

Rêvé le : 18 mai 2020 Par : Valérie